« Struck : Comment foudroyer sa réputation en un éclair » de Chris Colfer

1507-1

Auteur : Chris Colfer

Editions : Michel Lafon (Collection Poche)

Genre : Young Adult

Parution : 16 mai 2013

Pages : 282

Prix : 6,60 €

ISBN-13 : 978-274991934

Synopsis : « Carson Phillips est prêt à tout pour entrer dans la fac de ses rêves… et par la même occasion, laisser derrière lui une mère dépressive et une ville misérable. Même s’il lui faut, pour appuyer sa candidature, lancer seul un magasine littéraire. Malheureusement pour lui, les étudiants ne semblent guère capables d’écrire autre chose que des textos. Qu’à cela ne tienne, l’adolescent est aux aguets, et surtout il n’a plus rien à perdre. »


3ba8befd-8c81-4bd2-b33c-d80d0806be07

Cela faisait quelques mois je voyais ce livre un peu partout. Les quelques avis que j’ai entendu sur ce livre étaient élogieux, et quand j’ai vu qui était l’auteur de ce roman, à savoir Chris Colfer, je ne pouvais que sauter dessus. En effet, pour ceux qui l’ignorent, Chris Colfer est un acteur, chanteur, écrivain et scénariste américain essentiellement connu pour avoir interprété le rôle de Kurt Hummel dans la série Glee. Il est également l’auteur de la saga Le Pays des Contes.

Il s’agit donc de l’histoire d’un adolescent, Carson, qui va nous raconter sa vie de lycéen. La particularité de ce roman réside dans le fait qu’il est rédigé sous la forme d’un journal intime dans lequel son auteur se confie. Bien que les méthodes employées par Carson pour venir à ses fins, et donc par la même son comportement, soient détestables, j’ai tout de même ressenti une certaine forme de compassion à son égard. Cependant, sa part d’ombre ne me l’a pas du tout rendu sympathique, et je ne me suis pas attachée à lui plus que ça. Avoir de l’ambition c’est bien, mais en plus de ça il est prétentieux, voir même hautain. En revanche, le personnage de Malerie, la meilleure amie de Carson, m’a beaucoup attendrie. Cela vient certainement de son côté un peu gauche.

La palette de personnage est relativement large mais on ne se perd pas pour autant. Concernant ces derniers, la mère de Carson m’a fait de la peine, et ce malgré les actes qu’elle a commis. Quant à son père, je l’ai trouvé infect à souhait et je comprends très bien pourquoi Carson a réagi ainsi. Les autres protagonistes ne m’ont pas énormément marqué, il s’agit majoritairement du style d’adolescent que l’on retrouve dans la plupart des livres, séries et que sais-je encore, abordant le thème du lycée.

J’ai vraiment apprécié les références culturelles faites par Carson. Autant vous dire que la mention de Vous avez un message m’a plus que ravi étant donné qu’il s’agit de l’un de mes films préférés. Il y a aussi, entre autres, une référence au film (ou aux livres selon ce que vous préférez) Le Diable s’habille en Prada qui m’a fait esquisser un sourire étant donné que dans ma tête j’avais fait le parallèle entre la scène décrite et le personnage de Miranda Priestly.

Cela nous amène à une autre force de ce roman, son humour ! Ce livre déborde d’humour et de cynisme. J’ai pas mal rigolé durant ma lecture. A titre d’exemple, même si je ne cautionne absolument pas sa vision de l’école, j’ai adoré le rapprochement que Carson établit entre cette dernière et la prison.

« Au moins, en prison, on sort plus tôt que prévu pour bonne conduite ».

Ce livre aurait pu être un coup de coeur mais il y a une ombre au tableau. La FIN ! Certes, je me doutais du dénouement avant de lire le livre. Mais je ne m’attendais absolument pas à l’action qui conduit à cette fin. Cela aurait pu arriver de n’importe quelle manière que ça ne m’aurait pas dérangé mais pas de cette façon. Sans mauvais jeu de mots, la fin m’a laissé sur ma fin. Je m’attendais à quelque chose de plus « grandiose ».

•••

En résumé : J’ai beaucoup apprécié ma lecture, presque tous les éléments étaient réunis pour que ce livre devienne un coup de coeur. La fin m’a certes déçu mais cela n’enlève rien à la qualité du récit. Comme toujours, la plume de Chris Colfer est super.

Note : ★★★★☆

A noter que le livre a été adapté au cinéma en 2013. Le rôle principal est tenu par Chris Colfer lui-même.

Publicités

2 réflexions sur “« Struck : Comment foudroyer sa réputation en un éclair » de Chris Colfer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s