« A comme aujourd’hui » de David Levithan

image

Auteur : David Levithan

Editions : Gallimard (Collection : Pôle Fiction)

Genre : Young Adult

Parution : 19 mars 2015

Pages : 448

Prix : 7,75 €

ISBN-13 : 978-20-706-6045-2


Synopsis :
 « Chaque jour un nouveau corps. Chaque jour une vie différente. Chaque jour amoureux de la même fille.
Il ne peut jamais prévoir où ou qui il sera. A s’y est maintenant habitué et a même établi certaines règles de conduite : ne jamais s’attacher. Faire en sorte de ne pas se faire remarquer. Ne pas s’impliquer.
Tout suit son cours jusqu’au matin où A se réveille dans le corps de Justin et rencontre sa copine, Rhiannon. »


3ba8befd-8c81-4bd2-b33c-d80d0806be07

Si vous me suivez depuis un moment, vous n’êtes pas sans savoir que j’avais commencé ma lecture de A comme aujourd’hui au mois de mai dernier. J’avais dévoré la première moitié du livre lorsqu’est survenue une mini panne de lecture. Je n’étais pas motivée pour lire la suite, du coup j’ai mis ce livre de côté. Et puis au mois de décembre je me suis souvenue de son existence en allant mettre mes différents profils à jour.

Malgré ce petit problème de parcours, je dois dire que j’ai beaucoup apprécié ce livre. Je vais vous épargner mon couplet habituel sur le fait que ce livre traite des sujets qui me tiennent à cœur, je pense qu’à force vous le connaissez. Une fois de plus, David Levithan s’intéresse à la période délicate que constitue l’adolescence, mais ici l’auteur va essentiellement se concentrer sur le mal être des personnages.

Nous allons ici suivre le personnage de A, une sorte d’esprit prenant possession des corps de personnes de son âge. En plus de cette particularité, A change de corps chaque jour. A n’a ni origine, ni famille, et encore moi d’amis. Cette situation était déjà plus que délicate, mais cela va encore plus se compliquer lorsqu’il va rencontrer Rhiannon, puis s’attacher à elle.

La grande force de ce roman est donc le fait de voir la période de l’adolescence sous diverses facettes, chaque individu ressentant les choses différemment. Cela permet ainsi à l’auteur d’aborder tout un tas de sujets.

Il va également être question de religion, même si je trouve dommage le fait que cette partie n’ait  pas été plus exploitée, cela aurait pu être très intéressant. Après il faut bien faire des choix si on ne veut pas que l’histoire parte dans tous les sens.

Si jamais vous lisez en anglais, je pense qu’il serait plus intéressant de lire le livre en VO. En effet, il est plus que difficile de garder un genre neutre en français. Cela est déjà compliqué à l’oral, mais avec les accords à l’écrit ça devient presque mission impossible. En effet, A étant un esprit, on ne peut pas lui assigner de genre, et étant donné que le roman est raconté à la première personne, donc d’après le point de vue de ce dernier, la neutralité est gardé dans le texte original, du moins je suppose.

Cela nous amène à une des questions majeures de l’histoire, selon moi, celle du genre. En l’espèce, un des freins à la relation qui va se construire entre Rhiannon et A va être la perception du genre, et donc du corps. Une des questions majeures demeure le fait de savoir comment s’attacher à quelqu’un qui change d’apparence tous les jours, même si d’un autre côté l’important n’est pas son enveloppe corporelle mais ce qui se trouve à l’intérieur.

Vous comprendrez donc que j’ai apprécié cette histoire, même si j’aurai beaucoup aimé voir la question de la religion et le personnage de Nathan davantage développés.
Concernant la fin, je dois avouer qu’elle m’a pas mal déconcertée. Je m’attendais à quelque chose de totalement différent. En plus de ça, je reste avec des questions plein la tête.

J’ai vu qu’il existait une suite à ce livre, Aujourd’hui est un autre jour, cependant d’après ce que j’ai compris il s’agit de la même histoire mais racontée du point de vue de Rhiannon, je doute donc que mes attentes soient comblées dans cette suite.

•••

En résumé : Un bon moment de lecture qui fait réfléchir sur la place du genre dans nos sociétés. Je regrette uniquement que le personnage de Nathan n’est pas pris plus d’importance.

Note : ★★★★☆

Publicités

4 réflexions sur “« A comme aujourd’hui » de David Levithan

  1. Raaaaaaaah ce livre ❤
    Je me souviens l'avoir lu durant mon premier voyage en Angleterre, et j'aimais teeeeeellement…
    Lorsque A tombe dans le corps d'une jeune fille depressive, j'avais trouve tellement interessante la facon dont c'etait traite ! Mieux en quelques pages que certains bouquins en une centaine.
    (desolee, j'ecris sur un clavier anglais donc je ne peux pas accentuer mes phrases ^^)

    Aimé par 1 personne

    • Je suis d’accord avec toi ! Ce passage est certainement un de mes préférés. L’auteur arrive à faire passer tellement de choses en si peu de pages.
      (pas de soucis ! 😉)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s