« Le Choix de Bérénice » de Fabien Clavel

couv20405860.jpg

Auteur : Fabien Clavel

Editions : Rageot (Collection : In love)

Genre : Young Adult, Romance

Parution : 18 mars 2015

Pages : 151

Prix : 10,50 €

ISBN-13 : 9782700246544

Synopsis : « Quand Arslan croise Bérénice sur une place en été, il est ébloui. Mais Titus arrive, conquérant, sûr de lui et su riche… Titus qui entraîne Bérénice aux États-Unis où il doit prendre la relève de son père à la tête d’un empire financier.
Arslan se résigne alors à devenir l’ami du couple. Parviendra-t-il à dissimuler son amour pour Bérénice ? »


3ba8befd-8c81-4bd2-b33c-d80d0806be07

Au premier abord, ce n’est pas le genre de livre que j’aime spécialement. J’ai fait une exception pour ce livre car comme son titre l’indique, l’un des personnages s’appelle Bérénice. Je m’attendais donc à une réécriture de la célèbre tragédie de Racine, et je me ne suis pas trompée.

Il s’agit de l’histoire de Arslan, un jeune garçon qui suit ses parents à une grande conférence dans la ville de Césarée. En se promenant sur la plage, il rencontre Bérénice. Les deux jeunes gens s’entendent tout de suite très bien, ils viennent du même milieu social, ont les mêmes doutes et les mêmes craintes par rapport à l’avenir auquel leurs parents aspirent pour eux. Ils se séparent à la fin du séminaire. Un an plus tard, ils se retrouvent sur la même plage, sauf que cette fois-ci ils ne sont pas seuls, il y a Titus, le fils du PDG d’une des plus grandes multinationales du monde.

« – C’est Arslan.
– Comme le lion de Narnia ?
Cette fois, ce fut Bérénice qui pouffa. »

Je préfère vous le dire tout de suite, je vous conseille avant tout ce livre si vous avez lu Bérénice de Racine. En effet, je trouve qu’il s’agit d’une réécriture plutôt sympathique, mais si on met de côté le fait qu’il s’agit justement d’une réécriture, je n’ai pas apprécié plus que ça cette lecture pour la simple et bonne raison que l’histoire est irréaliste. En effet, quelle personne un tant soit peu censée voudrait partir à l’autre bout du monde pour suivre une personne qu’elle connait depuis à peine 24 heures ? Par contre si on prend en compte le fait qu’il s’agit d’une adaptation moderne de la célèbre tragédie, ça passe un peu mieux selon moi.

Pour ce qui est des personnages, je ne me suis pas vraiment attachée à eux, même si j’ai davantage apprécié le personnage d’Aydin, le meilleur ami de Arslan. Cela m’a étonné parce qu’en général je m’attache assez facilement aux personnages, en soi ils n’étaient pas détestable mais  cette fois-ci je n’ai pas accroché plus que cela. En fait c’est un peu comme si Arslan, Bérénice et Titus vivaient dans une bulle dans laquelle par moment un personnage vient s’immiscer. Généralement il s’agira de Aydin ou de Beverley, une pom-pom girl allant dans la même université que Titus.

« La plage de Césarée l’attendait. Il pourrait s’y promener à jamais. Y errant longtemps, seul et tranquille. »

J’ai bien aimé la postface dans laquelle Fabien Clavel nous explique son intention et ce qu’il a voulu reproduire avec ce roman, je dirais même que c’est ma partie préférée. J’ai d’ailleurs été très heureuse lorsqu’il nous a (enfin) gratifié des au combien célèbres vers de Racine. En effet, je m’attendais plus à ce que l’auteur utilise le même procédé qu’Aragon dans Aurélien, à savoir directement commencer son récit en citant les vers de la tragédie.

« Je demeurai longtemps errant dans Césarée,
Lieux charmants où mon cœurs vous avait adorée. »

Extrait de « Bérénice » de Racine

•••


En résumé :
 Si vous aimez les réécritures et que vous avez lu la tragédie de Racine, ce livre peut vous plaire. Mais si vous prenez l’histoire comme telle, il y a de fortes chances pour que vous ne l’appréciez pas tellement c’est irréaliste.

Note : ★★★☆☆

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s